1 600 € dès le 2e mois, la méthode de Buff

1 600 € le 2e mois, la méthode Buff

Développer son compte vendeur, faire des ventes et surtout beaucoup de gains, c’est l’objectif de tous les vendeurs de la plateforme. Buff s’est lancé en avril 2020 et dès le deuxième mois, il a généré 1 600 € de revenus ! Il nous dévoile aujourd’hui sa méthode.

Buff : créateur de contenus sur la plateforme depuis 2020.

Après un master et 4 ans dans une entreprise en immobilier et en gestion de travaux, c’est pendant le confinement que Buff a vraiment connu la plateforme. Depuis avril 2020, il propose des services de création de vidéos et de vidéos publicitaires. Il n’avait au départ aucune compétence en montage vidéo. Il a décidé d’apprendre et de se former dans ce domaine pour pouvoir proposer des services de qualité sur la plateforme.

Cela lui a pris entre un et deux mois pour se former correctement, puis 3 ou 4 mois pour s’exercer et être vraiment au point. Après une période de beta test avec des prix plus compétitifs, il a vite pris le pari d’augmenter ses prix. Un pari réussi, puisque c’est aujourd’hui un vendeur aguerri de la plateforme qui fait souvent partie des tops vendeurs du site.

Quels microservices vendre ?

C’est la première question qu’il s’est posée quand il a décidé de se lancer dans cette activité. Sur 5euros, il y a des centaines de possibilités. Mais, ce n’est pas pour ça que vous pouvez tout proposer. En effet, il faut proposer des prestations en fonction de ses études et de ses compétences personnelles.

Avant de choisir quel microservice il allait vendre, Buff a fait un état des lieux de la plateforme pour trouver les niches les plus porteuses du site. Il a pris le temps de regarder sur quelles catégories se trouvent les tops vendeurs de la plateforme.

Comment bien démarrer ?

Pour bien débuter sur la plateforme, Buff s’est servi de toutes les ressources mises à disposition par 5euros. Il a fait le plein de conseils grâce aux vidéos disponibles sur la chaîne YouTube de la plateforme, les formations officielles accessibles à tous et gratuitement mais aussi directement sur le site avec les questions de la FAQ. Pour lui, il était important de bien comprendre le fonctionnement de la plateforme et d’avoir toutes les clés en main avant de se lancer.

Il s’est ensuite efforcé de bien paramétrer son profil vendeur. Pour cela, il faut commencer par une belle photo de profil, qui donne confiance et vous représente. Puis, il faut prendre le temps nécessaire pour créer son premier microservice. Créer un microservice n’est pas l’étape la plus compliquée, mais créer un microservice qui vend est bien plus complexe ! Il faut une belle miniature. Et si on n’est pas un expert en design, de nombreux services proposent de le faire pour vous. Côté écriture, il faut s’inspirer (mais pas copier !) de ce qui se fait sur les autres services, notamment ceux des tops vendeurs. Il est important de le faire corriger, c’est la première chose que lira votre prospect. Là encore, il ne faut pas hésiter à investir avant d’être rentable en commandant des prestations sur la plateforme.

Ne négligez surtout pas l’optimisation de votre microservice, c’est une partie essentielle de votre succès sur la plateforme. Buff, par exemple, avait pour un service de vidéo publicitaire une miniature et un texte qui rapportait 2 % de clic. En l’améliorant et en effectuant quelques changements, il a multiplié son nombre de visites et de ventes par 3 ! En changeant simplement la couleur d’un autre microservice, il est passé de 5 % à 11 % de taux de clic. Sans rien changer d’autre.

Comprendre ses statistiques

Beaucoup de vendeurs ne se focalisent que sur leurs statistiques vendeurs, disponibles sur leur tableau de bord. Mais, il y a d’autres statistiques à prendre en compte pour savoir si vos microservices attirent les clients.

Le nombre d’affichages

C’est combien de fois la miniature d’un microservice va être vu sur le site. On ne parle pas des gens qui cliquent sur votre microservice, mais de combien de fois ce dernier apparaît sur l’écran des clients.

Pour améliorer ce taux : le SEO. Il est important d’avoir dans sa description et son titre des mots-clés qui vont être recherchés par les clients pour arriver sur votre service.

Le taux de clic

Il faut prendre en compte 4 paramètres pour l’augmenter : une miniature bien soignée, un titre qui répond à une demande, une vidéo qui est un véritable plus pour pousser au clic et le tarif de base.

Le nombre de visites

C’est le nombre d’affichages multiplié par le taux de clic. Cela correspond finalement au nombre de clients venus sur un microservice.

Le nombre de commandes

Pour augmenter le nombre de commandes, il faut un texte clair et qui attire, des options qui soient utiles au gens et qui peuvent se cumuler. Et, même sur les plateformes de freelance, il ne faut pas négliger un aspect essentiel de la vente : la relation client. Il est important de répondre rapidement aux prospects qui vous contactent. En effet, beaucoup de clients contactent plusieurs vendeurs en même temps, ils seront donc plus enclins à travailler avec celui qui lui répond le plus vite. Vous serez aussi amené à conseiller vos prospects et leur indiquer quelle option est la plus adaptée à leur besoin.

Les avis positifs

Pour obtenir des avis positifs, Buff essaie toujours de livrer la commande un peu en avance et non le jour même. Lors de la livraison, il envoie aussi toujours un texte expliquant au client qu’il peut demander une retouche s’il y a besoin ou qu’il peut clôturer la commande en mettant un avis.

Optimiser ses ventes

Voici maintenant quelques conseils pour les vendeurs un peu plus confirmés. Il est important de viser une augmentation de votre panier moyen. Le fait de vendre pas cher ne vous rapportera pas le plus, il faut vendre au bon prix.

Diversifiez vos offres, mais tout en créant les microservices un par un et en optimisant à chaque fois. Proposez des services additionnels, adaptés à vos compétences et qui complètent ce dont vos clients ont besoin. Par exemple, vous proposez la création de CV ? Pourquoi ne pas proposer en plus un service de rédaction de lettre de motivation ?

Boostez les visites externes en faisant de la publicité payante ou en optimisant les textes de vos microservices afin qu’ils soient mieux référencés sur les moteurs de recherches et la plateforme.

Enfin, le dernier conseil de Buff concerne 5euros Direct. C’est un moyen de communication téléphonique disponible directement sur la plateforme pour les bénéficiaires de l’offre Premium. Il obtient 100 % de taux de conversion avec les clients avec qui il communique via 5euros Direct. Et le panier moyen de ces clients est bien supérieur à celui des clients qui ne le contactent que par le chat. Cela prend plus de temps, mais le fait de les conseiller permet de mieux convertir et de mieux vendre.

N’hésitez pas à retrouver l’interview complète de Buff dans notre émission dédiée.

5