5 critères que vos fiches produits doivent respecter pour vendre

Auparavant, une fiche produit se définissait par un descriptif papier réalisé par une entreprise. Il incluait toutes les caractéristiques et illustrations visuelles d’un produit spécifique.

Aujourd’hui, la définition d’une fiche produit a complètement changé. Elle indique essentiellement une page d’un site E-commerce qui comporte l’ensemble du texte, des caractéristiques (Dimension, poids, taille, fiche technique, etc.) et illustrations (photo, vidéos, schéma, etc.) correspondant au produit du site en question. Tous ces éléments doivent être bien agencés afin de présenter une fiche produit cohérente et structurée.

Avec le développement faramineux d’internet, beaucoup de nouveaux métiers ont vu le jour et un nombre incalculable de gens ont vu une éventuelle carrière pour assurer leur vie. Parmi les activités professionnelles considérables qui ont découlé tel que le Blogging, le Freelance, le Community management, etc. L’E-commerce garde sa place sur le podium et engendre un potentiel quasi infini de possibilité. Nous citerons principalement le Dropshipping. Ce dernier a permis à de nombreuses personnes de devenir riches en si peu de temps.

Comme tout bon entrepreneur qui se respecte, vous vous posez sûrement des questions. Si ce n’est pas votre cas, je vous invite fortement à développer ce réflexe, car les bonnes questions rapportent instinctivement les bonnes réponses. Parmi ces questions primordiales, nous évoquons:

  • Comment fidéliser mes visiteurs ?
  • Comment rédiger une fiche produit irrésistible ?
  • Comment convertir un visiteur en un potentiel client habitué ?
  • Que doit comporter ma description pour attirer de nouveaux
    clients
    ?

La fiche produit est un élément clé afin de convaincre et rassurer vos visiteurs. Donc afin d’écrire une fiche produit accomplie, nous allons répondre convenablement dans cet article à toutes ces questions !

1. Identifier son public cible 

Startup Stock Photos

Avant toute chose, déterminer votre public cible est le premier pas à faire avant de commencer la rédaction de votre fiche produit.

La meilleure manière d’exploiter cette compétence est de vous mettre dans la peau de votre client cible. Vous vous poserez automatiquement des questions telles que:

  • Pourquoi est-ce que j’ai besoin de ce produit ?
  • Ce produit peut-il m’aider à résoudre mon problème ?
  • Ce produit va-t-il me démarquer des autres ?

Posez-vous un maximum de question tout en vous mettant dans la peau de plusieurs personnes susceptibles d’être intéressées par votre produit. Pour cela, commencez par votre entourage : famille, amis, camarades, etc.

En répondant à ces questions, vous identifierez votre public cible. C’est-à-dire, les personnes auxquelles vous allez exposer votre produit. Vous serez en mesure d’ajuster plus facilement votre description afin de la rendre efficace, rassurante, mais surtout persuasive.

2. Maîtriser son produit 

Image de energepic

Rédiger une fiche produit parfaite découle habituellement d’une prise en main absolue de son produit.

Pour remplir ce premier point judicieusement, nous allons nous poser différentes questions, à savoir est-ce que :

  • Mon produit répond à un besoin particulier ?
  • Mon produit offre une solution à un problème ?
  • Mon produit correspond à une tranche d’âge précise ?
  • Mon produit est à la portée financière de tout le monde ?

Cela vous donnera beaucoup d’idées sur la façon dont vous allez aborder votre fiche produit.

Enfin, vous associerez les caractéristiques et les avantages de votre produit aux besoins de votre public cible de sorte à ce que vous les atteignez aisément.

3. Soigner son orthographe 

Image de JESHOOTS

Nous ne le répétons jamais assez : un texte sans fautes est un texte irréprochable ! Gardez constamment en tête que vous vous adressez à des inconnus. Et qui dit inconnus, dit personnes imprévisibles (Observateurs, craintifs, perfectionnistes, sceptiques, etc.).

Afin d’être à la hauteur de chaque visiteur, votre fiche produit doit être corrigée intégralement avant d’être publiée. Personne n’est à l’abri des petites fautes d’orthographe que ça soit par manque d’attention ou manque de maîtrise de langue.

Néanmoins, les solutions ne sont pas moindres. Vous pouvez investir dans un logiciel professionnel tel que « Antidote 10 » ou encore trouver un prestataire en ligne pour corriger vos descriptions.

4. Structure d’une fiche produit 

Image de Pixabay

La structure de votre fiche produit n’est pas si exceptionnelle que ça. D’ailleurs elle n’est pas si différente d’une simple expression écrite (introduction, développement et conclusion), seul le contenu est divergent. En suivant ce schéma classique, voici ce que chaque partie doit contenir :

  • Introduction : la présentation du produit, sa définition ou bien mettre le visiteur directement face aux éventuels problèmes en posant des questions directes.
  • Développement : ses avantages, ses caractéristiques uniques, explication de son utilité, etc. Tout dépend de votre produit, mais de façons générales, cette partie est dédiée à la valorisation de votre produit afin de donner envie à vos visiteurs.
  • Conclusion : hormis ses caractéristiques techniques, donnez un exemple du mode d’emploi de votre produit, son tutoriel d’utilisation, etc. Si votre produit n’a pas besoin d’un mode d’emploi, utilisez ce paragraphe pour rassurer vos visiteurs.

Ce modèle vous sera très utile si jamais vous êtes un rédacteur web débutant. N’oubliez pas de prendre en considération les transitions entre chaque paragraphe afin de ne pas égarer le lecteur cible. La cohérence est tout de même le point clé pour pousser votre visiteur à lire votre texte intégralement.

5. L’importance du visuel 

Image de picjumbo

Sachez que la relation vendeurs-visiteurs n’est que virtuelle. Le fait de montrer à vos potentiels clients des images du produit les rassure. L’image peut représenter la preuve ultime quant à la décision du visiteur, car elle incarne l’émotion de ce dernier. D’autant plus, si vous fusionnez les bonnes illustrations aux bons paragraphes.

En revanche, la vidéo est déconseillée par un nombre considérable d’experts en E-commerce. Beaucoup sont ceux qui estiment que la vidéo a un effet négatif sur le taux d’engagement. C’est pour cette raison que nous retrouvons généralement la vidéo dans les fiches de produits sous forme de mode d’emploi ou de conseils d’utilisation.

En guise de conclusion, j’aimerais insister sur le fait que la consistance de votre texte est la cerise sur le gâteau qui donnera envie et poussera vos visiteurs à passer à l’action. À moins que votre fiche produit soit parfaitement cohérente, vous êtes sûr de perdre votre lecteur dans les premières lignes. En prévision de rédiger une description idéale, perfectionnez vos compétences rédactionnelles ainsi que vos techniques de persuasion. Pratiquez les exercices ci-dessus en y ajoutant un dernier : amusez-vous à décortiquer quotidiennement un produit en plusieurs parties que vous aborderez en plusieurs paragraphes. Cela vous aidera assurément à vous améliorer sur le court comme sur le long terme.

3