5euros, alternative à Fiverr ?

5euros, alternative à Fiverr ?

Créé en 2010, Fiverr est une plateforme où sont mis en relation clients et prestataires de services. Particuliers comme freelances peuvent y soumettre leurs offres de microservices à partir de $5. Ce prix de base peut vite s’envoler selon les options commandées par les clients. Ce dernier choisit parmi les microservices de la plateforme selon le travail désiré. Contrairement à d’autres plateformes où les freelances doivent répondre à des concours, ici ce sont les clients qui font leur choix parmi les meilleurs services. 5euros s’en est inspiré, pas étonnant alors que leur fonctionnement semble similaire. Pourtant, il existe quelques grandes différentes entre les deux plateformes. 5euros peut-elle être une alternative à Fiverr ? Focus sur les particularités des deux sites Internet.

Fiverr, une plateforme anglophone 

Sur Fiverr, on retrouve des freelancer et particuliers de toutes les nationalités. Cette plateforme anglophone regroupe des milliers de vendeurs du monde entier y proposant leurs services. L’ensemble des microservices sont en anglais, et ce, même sur la version de la plateforme traduite en français. Autant vous dire qu’il vaut mieux maîtriser la langue de Shakespeare avant de se lancer sur la plateforme ! Le dialogue peut vite s’avérer difficile entre clients et vendeurs qui ne sont pas forcément bilingues.

5euros quant à elle est souvent considérée comme l’alternative 100 % francophone à cette plateforme. Acceptant elle aussi différentes nationalités, on y retrouve cependant seulement des microservices en français. Une bonne alternative à Fiverr quand on n’est pas forcément à l’aise avec l’anglais. Deux plateformes bien différentes sur ce sujet mais pourtant complémentaires. Bon nombre de freelances Français proposent d’ailleurs leurs services sur les deux plateformes. 

Je commence à vendre mes microservices sur 5euros ! 

Des transactions en toute transparence ? 

Beaucoup de plateformes ne sont pas vraiment transparentes quant au prix payé par le client et celui versé au vendeur. Fiverr n’échappe pas à la règle. En effet, en tant que client sur la plateforme, on sait ce qu’on paye mais pas ce que le vendeur reçoit à la fin de la prestation. A contrario, sur 5euros, la transaction se fait en toute transparence et le client sait exactement ce qui est reversé au prestataire pour son travail.

Sur 5euros, vous savez ce quelle vendeur reçoit

 

Concernant le processus de transaction, il est plus ou moins similaire sur les deux sites. Elles misent toutes les deux sur la simplicité de la transaction.

 

  • Le client parcourt les catégories de la plateforme et passe commande du microservices qui lui convient (avec ou sans option selon la qualité de la prestation souhaitée). 
  • La plateforme prend en charge et sécurise la transaction durant la réalisation du projet. 
  • Le vendeurs valide la commande, s’occupe de la prestation. Il livre alors la commande au client lorsque celle-ci est réalisée.
  • Le client reçoit sa commande, et confirme si le travail reçu correspond bien à ce qu’il a commandé.
  • C’est seulement une fois que le client a vérifié la conformité de sa commande que la plateforme prend sa commission et rémunère le vendeur.

Je commence à vendre mes microservices sur 5euros ! 

Des plateformes ouvertes à tous 

Sur Fiverr comme sur 5euros, le prestataire qui s’occupe de votre projet peut être un professionnel ou un particulier. Vous y retrouverez donc des designers expérimentés qui se dégagent un véritable salaire grâce à la vente de leurs services. Mais aussi des graphistes qui vendent leur microservices pour un complément de revenu. Il n’y aucune obligation d’avoir sa propre entreprise pour pouvoir y vendre ses microservices. Et pareil lorsqu’on est client !

Aucune condition géographique non plus pour proposer ses prestations sur ces plateformes. Beaucoup de pays sont acceptés sur les deux sites où l’on trouve d’ailleurs des personnes de nationalités différentes. Il existe cependant une grande différence : sur Fiverr, les moins de 18 ans aussi peuvent proposer leurs microservices. Sur 5euros, comme l’exige la législation française, il faut être majeur pour pouvoir devenir vendeur ou client. Avec la multitude de profil qu’il y a sur ces deux sites web, vous trouverez des prestations au rapport qualité / prix différent. C’est à vous de dénicher la personne qui saura répondre à votre besoin.

Dénichez la personne parfaite pour votre projet

Et niveau expertises ? La plateforme 100 % française est-elle une alternative à Fiverr ? Il y a sur les deux plateformes un grand choix de microservices dans tous les secteurs d’activité… du moment qu’ils sont dématérialisés, bien sûr ! On y retrouve des catégories comme le design, les réseaux sociaux, la création de logo, la création de sites web, la rédaction, le marketing, etc. Vous souhaitez mettre en page un document ? Déléguer la création de vos nouveaux designs ou de votre prochain logo ? Faire le montage de votre prochaine vidéo commerciale ? Choisissez parmi des prestataires de tous secteurs d’activité celui qui correspond à votre mission. Envoyez-lui votre brief créatif et découvrez un résultat de qualité.

Je commence à vendre mes microservices sur 5euros ! 

Fiverr VS 5euros ça donne quoi ?

Les commissions 

→ Fiverr

La plateforme applique une commission de 20 % sur les commandes. Ainsi, pour 100 € d’achat HT, le vendeur ne recevra que 80 €. 

→ 5euros

La plateforme ne prend pas la même commission selon les comptes. Pour faire simple, avec un compte gratuit, la commission sera de 20 % tout comme Fiverr. Mais là où la plateforme se démarque, c’est que pour les comptes 5euros Plus (avec un abonnement de 5 € ou 30 € par mois) la commission n’est plus que d’un euro. Et ce, quel que soit le montant de la commande. Ce qui en fait la plateforme la plus rémunératrice du marché. 

La transparence des transactions 

→ Fiverr 

Il n’y a pas vraiment de transparence dans les transactions. Le client sait ce qu’il paye, mais pas ce que son prestataire reçoit. 

→ 5euros 

Lorsqu’on passe une commande, il y a une transparence totale pendant la transaction. En effet, le client sait exactement ce qu’il paye et pourquoi ! Il a le détail de ce qui est reversé au vendeur, des taxes et frais bancaires qu’il paye mais aussi de la commission de la plateforme.

Le délais de paiement du vendeur 

→ Fiverr 

Les prestataires doivent attendre 14 jours après la livraison de leur commande. Certes, on reste loin des (au moins) 30 jours habituels que les clients mettent avant de payer une facture quand on est indépendant. Mais les freelances préféreraient sûrement être payés dès que la commande est livrée au client.

→ 5euros 

Souvent considéré comme une alternative française de Fiverr, son fonctionnement est très différent sur ce point. Le vendeur est payé dès que la commande est validée par le client. L’argent est crédité sur son wallet et il peut retirer son argent dès le premier euro gagné. En somme, chacun fait comme il préfère, et ça, c’est top ! 

Je commence à vendre mes microservices sur 5euros ! 

L’avis de nos membres

 

 

Whiskid, vendeur sur FiverrWhiskid 
« J’ai voulu tester Fiverr il y a quelques mois pour avoir un revenu en plus et clairement je n’ai pas du tout aimé. Je trouve que c’est mal organisé et parfois ça peut être compliqué car la plateforme est à 50 % traduite en français. »

 

Luxia, vendeuse sur Fiverr

Luxia 
« Je ne suis tombée qu’une seule fois sur un Français sur Fiverr, donc il faut être capable de gérer l’anglais et même de comprendre le mauvais anglais car on se   retrouve en contact avec des gens du monde entier. »

 

Je commence à vendre mes microservices sur 5euros ! 

 

7