5euros, alternative à Graphiste.com ?

Graphiste VS 5euros

Graphiste.com est, comme son nom le laisse comprendre, une plateforme de freelancing spécialisée dans le graphisme. Uniquement destinée aux professionnels, on retrouve sur la plateforme des graphistes freelance pour tous vos projets : création de flyers, dessin, logo, etc. Dès l’inscription, il faut remplir votre profil et enregistrer votre numéro de SIRET ainsi que votre nom d’entreprise. Contrairement à 5euros où particuliers comme professionnels peuvent vendre, vous devez avoir un statut d’auto entrepreneur ou d’entreprise pour répondre à des projets. 

Un système de candidatures 

Sur Graphiste.com, ce n’est pas le freelance qui propose son profil ou ses compétences. Ce sont les clients qui vont publier des offres selon leur projet. Le graphiste indépendant va postuler aux offres des clients. Et ce, sans avoir la certitude d’être sélectionné pour le projet. En effet, le client va choisir parmi différents graphistes freelances selon leur expérience. Pour l’artiste graphiste, il convient donc d’investir du temps sur la plateforme pour espérer participer à un projet. Il doit prospecter, faire le tour des missions que les clients proposent et candidater aux offres qui l’intéressent. 

Un système de candidatures

Sur 5euros, le fonctionnement est bien différent. Les vendeurs vont créer leurs microservices où ils expliquent en détail ce qu’ils expliquent et à quel prix. Leur profil, c’est leur boutique dématérialisée. Et comme dans une boutique, le client vient et choisit ce qui convient le mieux à son projet. Création de logo, communication visuelle, identité graphique ou encore mise en page : on retrouve un large choix de prestations. De quoi trouver son bonheur ! C’est donc le client qui contacte le prestataire et qui commande son microservice avec les options nécessaires pour son travail. Un système laissant plus de temps au vendeur (freelance, entreprise ou particulier) pour son cœur de métier : le graphisme.

Je commence à vendre mes microservices sur 5euros !

Payer pour répondre à une annonce

Toutes les plateformes de mise en relation doivent gagner de l’argent pour pouvoir continuer de se développer. Le business model de Graphiste.com consiste à se rémunérer essentiellement en vendant de la visibilité aux vendeurs et aux clients. En pratique, ça donne quoi ? Le client qui propose le travail paye pour que son offre soit mise en avant sur la plateforme.

Il existe pour cela deux packs disponibles qui ne donneront pas la même visibilité sur le site web. Côté vendeur, le freelance doit acheter des crédits qui lui permettent de candidater aux offres. Sans crédit, l’expérience en tant que graphiste freelance sur le site s’arrête vite. En effet, le freelance ne peut que consulter les offres disponibles sur le site. 

L’offre la moins chère est à 30 € pour 100 crédits. Ces derniers sont alors disponibles 30 jours, après quoi ils disparaissent. Et ce, même s’ils ne sont pas utilisés ! Plus un freelance dépense de crédits sur une offre, plus sa candidature est mise en avant auprès du client. Il est donc nécessaire de payer pour pouvoir utiliser la plateforme et postuler à des offres. Sans aucune certitude que cette dépense aboutira à une prestation…

La particularité de 5euros

De son côté, 5euros propose une offre entièrement gratuite. Les vendeurs peuvent proposer leurs microservices et faire des ventes sans rien payer. Oui, mais quel est son business model ? La plateforme prend une commission sur chaque transaction. Pour les comptes gratuits, elle représente 20 % du montant de la commande. Un taux pas si élevé dans le domaine des plateformes de microservices.

Là où elle tire son aiguille du jeu, c’est qu’elle propose deux offres payantes aux vendeurs de la plateforme. Une à 5 € et une à 30 € : c’est 5euros Plus. Mais à quoi servent ces offres étant donné que les prestataires peuvent poster gratuitement leurs microservices ? Lorsqu’un vendeur opte pour un compte payant, la commission de la plateforme n’est plus que d’1 € peu importe le montant de la vente. Un système de commission transparente et équitable qui permet aux vendeurs d’être payés au prix juste. Et les clients eux, ne paient pas pour avoir accès aux microservices de la plateforme ! 

Je commence à vendre mes microservices sur 5euros !

Une plateforme fermée aux particuliers 

Une plateforme fermée aux particuliers

Graphiste.com est une plateforme où seuls les professionnels et indépendants peuvent répondre à des offres publiées sur le site. Un client qui a besoin de mettre en place des supports de communication ou de créer une identité graphique va poster une offre. Ce sont alors les designers qui vont répondre à ces missions en proposant des designs. 

Sur 5euros aussi vous pouvez répondre à divers besoins en tant que vendeur. La seule différence est que c’est le prestataire qui propose des offres. Par exemple, on trouve sur le site web des microservices pour créer un flyer ou une carte de visite, un logo ou une charte graphique. Et pas besoin d’être un graphiste freelance ou d’avoir une entreprise pour proposer ses services ! Pas besoin de numéro de SIRET, même les particuliers peuvent s’inscrire sur la plateforme et proposer leurs microservices. Il suffit d’avoir des compétences dans un domaine. Une expertise en design ? Une bonne maîtrise d’Adobe Photoshop ? Il est facile de se lancer et de devenir gratuitement vendeur sur 5euros. En tant que particulier, c’est la plateforme parfaite pour se dégager un réel complément de revenu quand on a de l’expérience dans un domaine.

Je commence à vendre mes microservices sur 5euros !

Graphiste versus 5euros, ça donne quoi ?

La transparence des transactions

→ Graphiste.com 

Vous souhaitez de la transparence lorsque vous achetez une prestation sur Internet ? Et bien, passez votre chemin. Même lorsqu’on cherche un peu partout sur le site, on a bien du mal à trouver la commission appliquée par la plateforme. On sait encore moins ce qui est reversé au graphiste freelance une fois qu’il a terminé son travail…

→ 5euros

Ici, la commande se fait en toute simplicité… et en toute transparence ! Lorsqu’un client passe à l’achat, il sait exactement ce qu’il paye et ce qui est reversé au vendeur. Et oui, le client peut voir rapidement les taxes qu’il paye (et qu’il peut récupérer s’il est assujetti à la TVA), les frais bancaires appliqués ainsi que la commission du site. D’ailleurs, niveau commission ça donne quoi ? Si le vendeur profite de l’offre gratuite, la plateforme récupère alors 20 % du montant de la commande. Sinon, il suffit de souscrire à une offre 5euros Plus et la commission n’est plus que de 1 €. Et ce, peu importe le montant de la commande. La plateforme est considérée comme la plus rémunératrice du marché, pas vraiment étonnant !

Les frais supplémentaires

→ Graphiste.com 

Pour répondre aux offres mises en ligne par les clients, le graphiste freelance doit acheter des crédits tous les mois. Et oui, à la fin de chaque mois, le solde de crédit est automatiquement remis à zéro si l’abonnement n’est pas renouvelé automatiquement par la plateforme. Pour avoir une idée des tarifs, 30 € vous permettent d’obtenir 100 crédits. Le prix est dégressif, on peut donc avoir 400 crédits pour 99 €. Comme postuler à chaque mission ne nécessite pas le même nombre de crédits, difficile de s’avoir d’avance combien en acheter pour ne pas en perdre trop à la fin du mois.

→ 5euros

Sur ce site de microservices français, vendeurs et clients peuvent utiliser gratuitement la plateforme. Pas besoin d’abonnement pour pouvoir proposer ses services, et le client en paye rien pour accéder aux offres des prestataires. Vraiment tout est gratuit ? En soit, il n’y a pas besoin de choisir des offres payantes pour vendre ou acheter. Mais, en y souscrivant, les vendeurs ont accès à des avantages. Par contre, côté client, tout le monde a accès aux mêmes fonctionnalités, et ce, gratuitement !

Je commence à vendre mes microservices sur 5euros !

 

1