Apprenez à ne pas tomber dans le piège des fake news

fake news

Les fake news font beaucoup parler d’eux, surtout avec internet et les réseaux sociaux qui en sont devenus les principaux relais. Ils se définissent comme des informations volontairement erronées, destinées à manipuler l’information. Les fake news peuvent être alors utilisés pour des fins politiques, économiques, etc.

À travers cet article, découvrez les bonnes pratiques à adopter pour éviter de tomber dans leurs pièges.

Méfiez-vous des titres et des informations paraissant incroyables

Il est évident que la plupart des internautes sont attirés par des titres accrocheurs. Soyez particulièrement vigilant à ce sujet, parce que les fake news ont tendance à présenter des titres alléchants. Ils sont généralement écrits en majuscule ou ponctués de points d’exclamation.

Il s’agit également d’intox quand l’information semble incroyable et que personne n’en a discuté auparavant.

Soyez attentif aux détails des images

De nombreuses photos sont détournées de leur contexte et de leur origine, surtout sur les réseaux sociaux. Afin de déjouer le piège, apportez une attention particulière sur les détails de l’image. Regardez alors les décorsn s’ils correspondent avec l’endroit supposé de l’action, si les éventuels panneaux sont dans la bonne langue, si la personne sur la photo porte la tenue adéquate, etc.

Il est également possible de vérifier si l’image a déjà été diffusée. Pour cela, téléchargez-la et faites une recherche sur elle, sur votre moteur de recherche. Faites ensuite des comparaisons sur les résultats obtenus.

Vérifiez l’URL

Les fake news peuvent apparaître dans des pages semblables à des médias reconnus et dignes de confiance. Il est ainsi préconisé de vérifier l’URL du site. La seule différence peut être un caractère, un trait d’union ou une autre extension (.net au lieu de .com ou .fr).

Recoupez les informations

Lorsqu’un site affirme quelque chose, il est possible de vérifier sa véracité en consultant les sites des ministères, des grandes institutions ou des médias pour voir si eux aussi en parlent. Si tel est le cas, alors l’information est sûrement vraie !

Lisez les commentaires

Les fake news sont fréquemment relayées par des groupes dont l’objectif est de semer la peur ou la panique, de faire adhérer à des idées extrémistes, etc. En lisant les commentaires, vous pourrez efficacement décrypter une information. Il est possible qu’une autre personne se soit déjà faite avoir et qu’elle ait indiqué qu’il s’agissait d’une arnaque.

Vérifiez le diffuseur

Avant de relayer une publication, il convient de vérifier le profil de l’auteur et du diffuseur de la news. Vérifiez alors depuis combien de temps le compte existe, combien a-t-il d’abonnés, les types de contenus qu’il a tendance à partager, etc. Si le compte a été créé récemment et qu’il a un nombre restreint d’abonnés, son contenu est probablement à classer dans la catégorie des fake news.

Vous devez également savoir qu’il existe des contenus qui sont publiés automatiquement par des robots. Ces informations, tout comme les comptes qui les publient peuvent constituer de fausses informations. Pour savoir si un robot est derrière un compte, vous pouvez utiliser le logiciel BotOrNot.

Pour finir, il est également possible de se former pour ne plus se faire piéger par les dangers d’internet et des réseaux sociaux.

1