Comment devenir expert en rédaction Web ?

La rédaction web, ou ce que nous appelons aussi par la rédaction SEO, comporte la production d’un contenu ciblé en rapport avec les exigences de votre audience.

Le rédacteur Web optimise par la suite ce contenu en y ajoutant quelques éléments techniques qui lui autoriseront d’être visible davantage sur les moteurs de recherche. Quand l’algorithme de Google examine les pages de votre site Web, il vérifie une tonne de critères tels que : l’existence de mots-clés dans les titres, les balises d’images, les paragraphes, etc. En résumé, Google cherche à comprendre ce que traite exactement votre contenu dans le but de voir s’il est apte à le faire remonter dans ses résultats.

De ce fait, écrire sur le Web, équivaut donc à rédiger pour des humains tout en prenant compte les normes de référencement des moteurs de recherche.

Cela dit, comme tout bon entrepreneur qui se respecte, il faudra considérer la rédaction sur le web comme un vrai élément de voûte de votre stratégie de référencement naturel ainsi que celle du marketing web.

Préparation à la rédaction web :

Avant de nous approfondir sur tout ce qui est algorithmes, moteurs de recherche, ou encore mots-clés, privilégions l’élément essentiel à votre succès : votre lecteur.
En tant qu’écrivain, il est strictement nécessaire de se poser les bonnes questions. Dans ce cas, ce serait :

  • Pour qui est-ce que j’écris ?
  • Pour quel objectif ?

Il s’agit de la première étape vers une rédaction web réussie.

Déterminez votre persona :

Image de Fauxels.

Afin de rédiger un contenu à la fois pertinent et visé, il faut connaître sa cible ou persona au préalable surtout si vous écriviez pour une PME, agence ou grande entreprise.

Votre persona est l’interprétation virtuelle de votre client parfait. Cette dernière s’appuie sur des critères comme l’industrie dans laquelle progresse votre client, ses attributs démographiques (âge, pays, sexe, etc.), ses revenus, et même ses comportements en ligne.

Pour identifier votre persona, prenez en considération ces 5 critères :

  • Industrie et marché : B2B, B2C, taille d’entreprise, revenus, pays, etc.
  • Travail du persona : position, compétences, conditions de travail, etc.
  • Background personnel : âge, situation familiale, éducation, etc.
  • Objectifs et challenges : personnels et professionnels, définition du succès, etc.
  • Le déroulement d’achat : points d’interaction favoris, consommation de l’information, etc.

Gardez en tête que vous écrivez désormais pour un internaute avant d’écrire pour un moteur de recherche. Cette étape est donc primordiale : Mieux vous définirez votre persona, meilleures seront vos chances de fournir un contenu pertinent avec des exigences éditoriales spécifiques qui répondent aux besoins des lecteurs.

Faites une étude de mots-clés approfondie :

Image de iStock.

Maintenant que vous aviez une idée sur votre lecteur cible, essayer d’identifier et de deviner la façon dont il cherchera l’information sur les moteurs de recherche. En utilisant vos critères linguistiques et géographiques, vous pourrez opter pour une étude de mots clés afin de repérer toutes les recherches Google qui ont été effectuées en relation avec vos produits ou services ainsi que les volumes associés.

Pour y arriver, vous pourrez avoir recours à des outils comme Google trends ou Google Keyword Planner.
Ensuite, ce sera à vous de définir les mots-clés les plus pertinents et adaptés pour les pages statiques de votre site (pages produits, services, formation) ou même vos articles de blog.

Les longs mots-clés peuvent être moins demandés, mais expriment un besoin plus qualifié que vous pouvez aborder plus en détail dans votre texte.

De plus, ces mots-clés là, sont généralement moins compétitifs: il est donc plus facile de vous positionner !

Le format de votre page :

Image de Christina Morillo.

Vous pouvez choisir plusieurs formats de page pour votre rédaction SEO dont :

    • Article de blog: Si vous vous adressez à une audience précise. Généralement pour offrir des conseils, tutoriels ou astuces dans une niche donnée.
    • Page d’accueil d’un site (Page principale): Vos mots-clés doivent définir avec précision votre entreprise et ses services les plus importants.
    • Fiche produit: ou page de vente. Cette dernière doit contenir des mots-clés clairs qui font allusion directement à l’article ou service mis en vente.

La structure et source de votre texte :

Image de Magda Ehlers. (Modifiée)

Avec l’importance croissante de concepts tels que SEO (Optimisation pour les moteurs de recherche), EAT (Expertise, Authority, Trust), cette étape devient plus importante que jamais en 2020 :

    • Expertise : Fournir aux utilisateurs un contenu de la meilleure qualité possible.
    • Autorité : Reconnaissance comme figure d’autorité basée sur la citation de pairs (notamment par des liens ou des mentions).
    • Fiabilité : Prouvez à son audience qu’elle peut avoir confiance absolue en l’auteur ou en l’entreprise que vous représentez.

Par conséquent, une qualité supérieure commence par une bonne structure. De cette façon, vous pourrez garder vos abonnés sur votre site le plus longtemps possible, chose qui est bénéfique pour votre référencement.

En effet, une structure cohérente permet de lire et de simplifier l’absorption des informations. Elle permet également à Google d’identifier l’axe principal de votre contenu afin de mieux le référencer.
De ce fait, la structure est un élément clé de la rédaction SEO.

Créez une structure logique avec des paragraphes et des sous-titres. Par exemple, vous pouvez organiser vos sous-titres par :

    • Thématiques.
    • Ordre de difficulté.
    • Ordre chronologique.
    • Ordre de popularité.

La source de votre texte est aussi cruciale. Les informations du sujet sur lequel vous travaillez doivent déjà exister ailleurs et vous avez le droit de les utiliser à volonté.

Assurez-vous en premier lieu de choisir judicieusement une ou deux sources fiables, ayant une bonne renommée. Les articles ou pages soutenus par des ressources tangibles auront une grande valeur aux yeux des internautes et des moteurs de recherche.

En deuxième lieu, évitez le plagiat « Duplicate content » ! Concentrez votre énergie uniquement sur la qualité des informations lors de vos recherches. Finalement, essayez de combiner ces derniers avec vos compétences rédactionnelles dans la perspective de rédiger un contenu de haut niveau.

 

9