Freelances : comment fixer ses tarifs ?

Freelance : fixer vos tarifs

Pas toujours facile quand on se lance à son compte de savoir comment bien fixer ses tarifs. Comment calculer son taux horaire et son taux journalier ? D’ailleurs, à partir de quand choisir de facturer à la journée ? Le taux journalier est une notion plus vague, car la notion de journée est plus difficile à définir. Cela va dépendre de votre façon de travailler. On facture surtout à la journée pour des missions récurrentes. Lorsque vous savez par exemple que vous passez une journée par semaine à travailler pour un client. On vous donne toutes les étapes à suivre pour calculer votre taux horaire et votre taux journalier. 

Déterminer votre salaire net mensuel. 

Avant de définir combien vous souhaitez facturer à l’heure, encore faut-il savoir combien vous voulez gagner par mois. Le plus dur est de tomber juste. Il ne faut ni se sur-estimer, ni se sous-estimer.

Alors pour cela, renseignez-vous sur les rémunérations de votre secteur selon votre expérience et vos études. Pour cela, allez voir des fiches de poste disponibles sur LinkedIn. Certains sites comme Indeed vous donne aussi les rémunérations moyennes dans votre secteur d’activité et aussi selon la ville où vous travaillez. Hé oui, cela peut aussi jouer un rôle dans votre rémunération. Les salaires moyens ne sont pas les mêmes selon les villes.

Ajouter le montant de vos charges.

Une fois votre salaire net mensuel défini, il faut y ajouter toutes les charges inhérentes à votre activité. On parle ici des charges sociales et fiscales, mais aussi de tous les frais liés à votre activité. Comptez donc la location de votre bureau, l’achat de matériel, les abonnements à des outils et Internet, mais aussi vos déplacements s’ils ne sont pas pris en charge par vos clients.  

Pour les charges, ce n’est pas toujours facile à prévoir. On ne sait pas forcément à quoi s’attendre surtout quand on débute. Il existe des outils qui vous proposent des simulateurs de charges. 

On retrouve par exemple un simulateur de charges sociales sur le site de la BPI France. Attention, car il ne tient pas compte le versement de l’impôt, la contribution à la formation professionnelle ou encore la cotisation foncière des entreprises.

Pour les entreprises individuelles, découvrez le simulateur du site mon-entreprise. Ce dernier vous permet de calculer votre revenu net selon votre chiffre d’affaires, et inversement.

Il faut aussi prendre en compte des jours de congés. En effet, il n’y a pas de congés payés pour les freelances. Pourtant, comme tout le monde, vous souhaitez prendre des vacances bien méritées. Alors, pas le choix, il faut les prendre en compte dans le calcul de votre taux horaire, car ce sont des jours où vous ne serez pas payé. Pour cela, on compte en général 10 % en plus sur ses tarifs.

Voilà, vous savez déjà combien vous devez facturer par mois pour toucher le salaire net que vous souhaitez. 

Maintenant, calculons votre taux horaire. 

Divisez ce montant par le nombre de jours et d’heures travaillés par mois.

Une fois encore, ce n’est pas tout simple. Il faut tenir compte du fait que vous devez consacrer des jours à l’administratif (devis, facturation, comptabilité) et à la prospection. Prenons un exemple pour calculer un taux horaire. 

Partons du principe que nous sommes une entreprise individuelle et qu’on travaille 21 jours par mois et 7 h par jour. On retire 4 jours qui seront consacrés à l’administratif et 2 jours où on fera de la prospection. Il nous reste donc 15 jours à facturer par mois. 

On souhaite une rémunération de 3 000 € net par mois. On veut prendre 5 semaines de vacances (donc environ 10 % de l’année). Les frais liés à notre activité sont de 500 € par mois (loyer, abonnement à des outils, Internet, charges sociales et fiscales). 

Voilà les calculs à faire : 

1. Ajouter les charges fiscales et sociales : 3 000 x 2 = 6 000 €

2. Répercuter les vacances : 6 000 + 10 % = 6 600 € 

3. Ajouter les frais liés à l’activité : 6 600 + 500 = 7 100 €

4. Tarif journalier : 7 100 / 15 = 473 € par jour travaillé.

5. Tarif horaire : 473 / 7 = 68 € de l’heure. 

Ici, pour gagner 3 000 € net par mois, il faudrait facturer 68 € de l’heure et 473 € à la journée. 

Voilà, vous avez toutes les clés en main pour définir correctement vos tarifs. N’hésitez pas non plus à aller regarder ce qui se fait ailleurs sur le marché.

8