Les points forts d’une relation privilégiée avec vos clients

Pourquoi nouer une relation privilégiée avec ses clients ?

Face à l’étendue de la concurrence, quel que soit le secteur d’activité dans lequel vous évoluez, soigner votre relation client est indispensable. La prospection est un processus long et quotidien. Pour la limiter, vous devez le plus possible veiller à conserver chacun de vos clients pour les fidéliser au maximum, c’est-à-dire savoir ou bien faire en sorte de vous rendre indispensable à leurs yeux.

De ce fait pour y parvenir, la relation que vous devez créer avec vos clients pour ensuite la préserver en la privilégiant est primordiale pour plusieurs raisons.

Relation privilégiée avec ses clients : ce qu’elle permet

  1. De vous allouer une certaine valeur professionnelle permettant de vous démarquer de vos concurrents au regard des clients.
  1. De donner à vos clients un sentiment d’importance, donc de les valoriser. Ils auront gré que vous vous intéressiez à eux et vous en seront forcément reconnaissant. Plus ils se sentiront valorisés, plus ils se verront comme un partenaire à part entière plutôt que comme un simple client parmi d’autres.
  1. De mieux vous comprendre, et cela est un atout important, voire majeur. Au cœur de votre communication mutuelle, un client qui vous comprend sans avoir à réfléchir est conscient qu’il gagne du temps. Un client qui sait se faire comprendre de vous sans avoir à s’expliquer plusieurs fois gagne là aussi du temps, mais épargne également le vôtre. Ne dit-on pas que « le temps, c’est de l’argent »? Cet adage est on ne peut plus vrai !
  1. D’humaniser vos rapports, vos communications, d’être plus à l’aise dans vos échanges communs. Être à l’aise facilite les dialogues.
  1. De mettre en exergue un sentiment de confiance. Et lorsque la confiance est instaurée, elle vient fortifier la loyauté existante entre vos clients et vous. Sans être un ami, vous serez alors plus qu’un interlocuteur pour vos clients. Vous serez celui sur lequel il peut compter pour réaliser une tâche qu’il ne peut ou ne veut pas effectuer lui-même.

Être freelance, c’est travailler pour, mais aussi avec vos clients

Eh oui, lorsque vous êtes freelance, vous travaillez pour vos clients, mais aussi avec eux en tant que partenaires. Et non en tant que patron et employé. Certes, le client vous rémunère pour un service que vous lui fournissez ou une prestation que vous exécutez. Il faut donc vous placer en tant que partenaire qui répond à sa demande et non en position d’employé qui exécute une tâche ou les doléances d’un patron. C’est là une profonde différence dans la mesure où un employé se doit de faire, pas vous. Vous restez maître de votre activité et des clients pour lesquels vous souhaitez ou acceptez de travailler !

Bien communiquer avec ses clients

Lorsque l’on communique par écrit avec un client, un simple bonjour peut être ressenti comme très impersonnel. Cela vaut aussi en communication visuelle lors d’un rendez-vous de visu ou en conférence par webcam. Votre client peut imaginer qu’il est l’un parmi d’autres au point de ne pas vous souvenir ne serait-ce que de son nom. Ce qui peut avoir un effet négatif, même de manière inconsciente pour lui comme pour vous.

Mettez-vous à sa place une seconde. Vous vous rendez chez un client, il vous salue en ces termes « Bonjour, Monsieur X », c’est nettement plus agréable et vous donne une sensation de valeur à ses yeux (et aux vôtres). Eh bien, pour votre client, c’est exactement le même ressenti. Vous devez donc le valoriser, et les mots de notre très chère langue ne manquent pas pour répondre à ce besoin.

En préférant vous adresser à vos clients par un, « Bonjour X » ou « Bonjour Monsieur/Madame Y », vos clients se sentent flattés, donc privilégiés. Instantanément, voire inconsciemment, ils subodorent la valeur que vous leur attribuez.

Pour exemple, rappelez-vous un de vos rendez-vous avec votre banquier ou votre assureur. Ces professionnels vous reçoivent toujours en vous disant « Bonjour, Monsieur/Madame X ».

Ce n’est pas anodin et aucun ne déroge à cette règle immuable de bienséance.

Nouer une relation privilégiée avec votre client

En nouant une relation privilégiée avec votre client, ce dernier aura tendance à être plus tolérant, plus à l’écoute, mais aussi plus empathique envers vous. Il sera aussi parfois plus malléable et plus facile à maîtriser en cas d’éventuel désaccord.

Bien sûr, comme dans toute situation, il y aura des clients réfractaires difficiles à satisfaire, toutefois dans l’ensemble, cette conduite reste très positive et c’est le but recherché.

Vous devez absolument garder à l’esprit qu’un client a besoin de savoir qu’il peut compter sur vous. Une fois ce point acquis, il vous en sera reconnaissant et reviendra bien plus facilement vers vous dès qu’il en aura besoin, même si vos tarifs sont plus élevés que la concurrence, parce qu’il sait que vous êtes SON partenaire de confiance.

Vous l’aurez compris une relation privilégiée avec ses clients est primordiale et doit être ultra soignée. Vous devez la privilégier au plus haut point avec chacun de vos partenaires (clients) pour les fidéliser le plus longtemps possible. Il en va de la pérennité de votre activité.

6