Loreleï ADAM Vendeur vérifié  (Lorelei_Adam) 

Dernière connexion : il y a 9 heures
Contacter

Tandis qu'elle rédige sa description sur 5 euros.com, Loreleï laisse son imaginaire fleuri s’envoler vers des rêveries merveilleuses. Elle nourrit l’espoir d'être bientôt reconnue pour ses compétences en matière de storytelling. Ce désir amène son cœur à pulser si fort que même les étoiles en tremblent. Car, voyez-vous, son amour de la narration remonte à il y a bien longtemps...

Née de parents artisti-vores, la petite Loreleï, qui doit son prénom à la chanson de Thiéfaine, a été bercée par le cinéma et la musique. Déjà, dans le ventre de sa mère, le petit haricot qu’elle était bougeait au rythme des paroles de David Bowie ! A quatre ans, elle voulait devenir doubleuse de dessins animés. A huit ans, chef d’orchestre. A neuf ans, accordéoniste. A dix ans, photographe. A douze ans, écrivain... Curieuse et créative, c’est pourquoi, à quinze ans, elle a choisi la voie de l’audiovisuel, via un parcours littéraire.

Loreleï tombe d’abord amoureuse du montage vidéo. En accompagnant le réalisateur, elle assemble, pour lui, les images sorties de sa tête afin de leur offrir un rythme et du sens. Elle passe ensuite le concours de l’ENSAV, une école de cinéma à Toulouse, dont elle ressort diplômée en réalisation documentaire. Au cours de ses études, Loreleï surprend ses professeurs avec des récits parfois romantiques, parfois macabres, mais qui ont généralement le don de provoquer une vive émotion. L’écriture scénaristique, qui la passionne depuis toujours, s’impose alors comme une évidence.

Sensible à la beauté intérieure, Loreleï aime écouter les histoires de ses proches. Comprendre l’autre est essentiel pour être en mesure de l’apaiser. Car rassurer ceux qu’elle aime avec des paroles bienveillantes permet à cette jeune fille de se sentir utile. Peut-être cherche-t-elle à consoler les peines de l’âme qui accompagnent chaque petit haricot jusqu’à l’âge adulte. Loreleï aimerait dire à ces gens que leur moi du passé a le droit d’être malheureux. D’être en colère. D’être déçu. D’avoir peur. Pour soigner les blessures de l’enfance, il est toujours bon de trouver une oreille attentive et attentionnée. Pourtant, la plupart des gens n’ont pas conscience que les peines qui s’apaisent un jour remontent à si loin. D’ailleurs, Antoine de Saint-Exupéry, dans son chef d’œuvre Le Petit Prince, le dit lui-même :

« Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent. »

Statistiques

  • Avis positifs 55
  • Avis négatif 0
  • Temps de réponse moy. 6 h
  • Taux de prise en charge 93 %
  • Taux de complétion 98 %
  • Respect des délais 100 %
  • Commandes en cours 4
  • Ventes au total 60
  • Vendeur depuis Mai 2020
  • Disponible sur 5euros Direct

Statistiques

  • Avis positifs 55
  • Avis négatif 0
  • Temps de réponse moy. 6 h
  • Taux de prise en charge 93 %
  • Taux de complétion 98 %
  • Respect des délais 100 %
  • Commandes en cours 4
  • Ventes au total 60
  • Vendeur depuis Mai 2020
  • Disponible sur 5euros Direct